La Diversité d'être et la biodiversité

L’érosion de la


biodiversité est une menace pour le patrimoine naturel

Depuis quelques vingtaines d’années, la perte de biodiversité est devenue le sujet de préoccupations majeures. Elle est causée par différents facteurs :

· destruction/dégradation des habitats (urbanisation, développement des voies de communication, pollution, intensification agricole, déprise agricole) ;

· invasions biologiques ;

· Surexploitation des espèces...

A l’échelle mondiale, c’est en 1992 que la Convention sur la diversité biologiqu


e des Nations Unies est développée au « Sommet de la Terre » à Rio de Janeiro par une assemblée de plus de 158 pays.


Et quasi simultanément en Europe, la Directive europ


éenne 92/43/CEE du 21 mai 1992 relative à la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages fixe à l’Union Européenne l’objectif de préserver la biodiversité tout en valorisant les territoires. Enjeux de préservation du patrimoine naturel et enjeux socio-économiques, culturels et régionaux sont ainsi conciliés. J'ai travaillé pendant quelques années, pleine de motivations et de bonnes intentions dans le milieu de la Préservation de l'Environnement (Merci chers collègues ). Je suis aujourd'hui surprise de voir que malgré toutes ces lois, les choses évoluent si lentement, en comparaison à d'autres cadres juridiques imposés en quelques jours et dont les moyens permettent la mise en œuvre immédiate.


La biodiversité est définie (MEDDE) comme « la contraction de biologique et de diversité, représente la diversité des êtres vivants et des écosystèmes : la faune, la flore, les bactéries, les milieux mais aussi les races, les gènes et les variétés domestiques. Nous autres, humains, appartenons à une espèce – Homo sapiens – qui constitue l’un des maillons de cette diversité biologique. Mais la biodiversité va au-delà de la variété

du vivant ! Cette notion intègre les interactions qui existent entre les différents organismes précités, tout comme les interactions entre ces organismes et leurs milieux de vie. D’où sa complexité et sa richesse. »


A l'échelle individuelle, on comprend l'obligation que chacun observe ses interactions avec les autres et avec soi-même. L'Asthanga Yoga tel qu'il m'est enseigné, souligne cet aspect: le miroir, renverser l'image, retourner, questionner, voir les liens. Qui est aux commandes dans ma vie? Est-ce moi ou est-ce "un double" qui croit qu'il me faut être comme ci, comme ça ? ou ce que je dois faire de ma vie ?


Soyons entiers! Nous ne pouvons vivre et laisser vivre la diversité qu'en restant entier, ENTIER , soyons intact, ne retranchons rien, considérons nous dans toute notre étendue, sans réserve, sans restriction, sans atténuation !

Entier ! Ce qui est intiment lié à notre intégrité et le respect de ce que nous sommes! Quand est ce que vous ne vous êtes pas entièrement respectés et pourquoi ? Vous êtes vous déjà poser la question?





Posts récents

Voir tout